Cécile Rojat, Dentiste équin diplômée

Dentition

Les mâles possèdent 40 dents, les femelles seulement 36 ! Ceci est dû au fait que les juments ne possèdent pas de canines (sauf quelques exceptions qui sont dites « bréhaignes »).

Tous les chevaux peuvent posséder 1 à 4 dents supplémentaires, ce qui peut porter le nombre total de dents à 44 ! Ces petites dents supplémentaires sont le vestige d’une ancienne prémolaire, elles sont situées à l’arrière des barres, devant les prémolaires. Elles sont appelées « dent de loup » (sur la mâchoire supérieure : le maxillaire) ou « dent de cochon » (sur la mâchoire inférieure : la mandibule).

Les incisives, situées à l’entrée de l’orifice buccal, derrière les lèvres, servent à couper l’herbe.

Les prémolaires et molaires, situées à l’arrière des barres au niveau des joues, ont la même forme et la même fonction : celle de broyer les aliments.

Les spécificités des dents des chevaux :

Les chevaux sont de grands herbivores. Or les fibres végétales sont abrasives et peu nourrissantes, les chevaux doivent donc ingurgiter d’importantes quantités de végétaux pour subvenir à leurs besoins. A l’état naturel, ils consacrent donc les 2/3 de la journée à mastiquer des aliments qui usent en partie leurs dents.

Les dents des équidés se sont donc adaptées, durant des millions d’années, afin de compenser l’usure que provoque leur alimentation. Pour cela, leurs dents possèdent une croissance prolongée, nommée Hypsodontie, et sont équipées d’une couronne dentaire très longue, au point qu’une grande partie de celle-ci reste en réserve sous la gencive.

La dent va donc faire éruption dans la cavité buccale au fur et à mesure des années (c’est pour cela qu’on entend souvent dire que « les dents des chevaux poussent toute leur vie ! », ce qui n’est pas tout à fait vrai).

La dentition des équidés est donc en perpétuelle évolution !

Les tables dentaires ne sont pas planes horizontalement, mais sont orientées d’environ 12°. Cet angle permet d’optimiser les mouvements de broyage latéraux, indispensables à une bonne mastication et une bonne digestion.

Pour en savoir encore plus sur les dents des chevaux, visitez la page “Soins”